IBSAR

à propos

Loisirs et Cultures pour les Non et Mal-voyants
vision association Ibsar

Soutenir les capacités des personnes handicapées à s’engager dans les affaires publiques et à participer à la décision

Notre Vision

IBSAR

Introduction

L’association « Ibsar » a été fondée en septembre 2011. L’avis relatif à l’annonce de sa création a été publié dans l’édition du 31 janvier 2012 du journal officiel de la République tunisienne (J. O. R.T).

Elle s’assigne l’objectif d’intégrer les non et mal voyants dans les domaines des loisirs, de la vie culturelle, intellectuelle et artistique. Elle vise ainsi à découvrir et soutenir leurs énergies et leurs talents dans le but de leur faciliter d’accéder à tous les domaines en rapport, comme l’a proclamé la convention Internationale des Droits des handicapés.
Notre association est en parfaite harmonie, lettre et esprit, avec les clauses de ladite convention et c’est dans ce but qu’elle considère que permettre aux non ou mal voyants d’accéder à la culture et aux loisirs constitue le champ privilégié de son action au sein de la société. Elle ambitionne, en effet, le but d’assurer le maximum d’égalité des chances quant à l’accès aux sources d’information, qu’elles soient réelles ou virtuelles et d’en profiter le plus aisément possible.

Les objectifs:

– Aider à l’accès à l’information et ce en rapprochant le livre qu’il soit écrit selon le système braille ou qu’il soit électronique.

– Motiver cette couche sociale à l’utilisation de l’outil informatique au niveau de l’apprentissage et au niveau de la pratique.

– Faire valoir, au prés du large public, les produits des non et mal voyants dans le champ de la création culturelle et les inciter à la participation active dans toutes les manifestations artistiques dans les domaines du théâtre, du cinéma, de la musique et de la poésie…

– Œuvrer à organiser des festivités meublées par des créateurs non et mal voyants en personne ou en collaboration avec d’autres dans le but d’appuyer la politique d’insertion et l’intégration des handicapés dans les domaines culturels et de loisirs.

– Collaborer avec les organisations en rapport au niveau national et international et ce dans le but de jeter les bases d’un fondement légal permettant à ces handicapés de profiter au maximum de la culture et des loisirs.

– Lutter contre toutes les formes de discrimination sur la base d’handicap et inciter à la discrimination positive en vue de réaliser l’égalité des chances.

– Assurer des cycles de formation en vue de faire connaître le contenu de la convention international des droits des handicapés, d’inciter à l’importance de son application et engager les états à la ratification de son protocole et à prendre les mesures nécessaires telles que des cellules d’observation qui contrôlent le degré de son application.

Ray Charles Ibsar Association Tunisie

EXEMPLE DE PROGRAMMES :

– Appeler à l’organisation de conférences nationales, régionales et internationales pour valoriser la question des droits des non et mal voyant et pour lutter contre toute forme de discrimination à leur égard.

– Veiller à organiser des cycles de formation dans les domaines de l’informatique en faveur des non et mal voyants.

– Rapprocher les produits des moyens d’information écrite ou radiophonique de ces handicapés et ce par le biais de publications écrites selon le système braille ou éditées électroniquement et, enfin, œuvrer à collaboration avec certains journaux et revue en vue d’activer ce processus.

IBSAR

Domaines de travail

Mener des campagnes de sensibilisation pour les personnes handicapées visuelles et les personnes handicapées en général afin de faciliter la participation dans tous les domaines des affaires publiques

Organiser des formations pour développer et renforcer leurs capacités,  aussi des ateliers, séminaires et des work shop pour améliorer ces connaissances

Imprimer les documents et les livres en format accecible pour les personnes aveugles  et au format braille. 

NOS RÉFÉRENCES :

Chapitre 48 de la constitution Tunisienne

La convention International de droits des personnes Handicapées

La convention de Marrakech

IBSAR

séminaires

Réunions et séminaires pour exiger les droits des personnes handicapées.

Étapes de protestation et accords avec les partis et le gouvernement afin d’assurer que les droits des personnes handicapées se propulsent pour les élections et de s’intégrer dans le processus démocratique.

Symposium sur la protection des personnes handicapées en période de conflit et de guerre.

Définition: La majorité des pays arabes sont témoins de conflits armés et de guerres dévastatrices dont le résultat est l’aggravation du nombre de personnes handicapées. En outre, il est difficile pour les personnes handicapées de s’échapper du péril ou de prévenir les risques. Les personnes souffrant de troubles auditifs sont en isolement complet. Les sourds ne peuvent même pas entendre le son des réservoirs, des balles ou arrêter les commandes et appeler des amplificateurs de son. Pour les utilisateurs de fauteuils roulants ou même pour les membres Le danger de leur évasion sur les sites dangereux est impossible d’assurer leur sécurité et ce sont nombreuses des difficultés et des obstacles auxquels sont confrontées les personnes handicapées pendant les périodes de conflit et de guerre, qui se répandent dans le monde arabe.

Le séminaire vise à identifier la réalité de la question à travers des témoignages en direct de zones de conflit comme le Yémen, la Syrie, l’Irak, la Libye, le Soudan, le Liban, la Palestine et la Somalie … Ensuite, lors des événements, des recommandations sont envoyées aux organismes nationaux et internationaux compétents.

Une discussion sur la réalité et les perspectives de participation politique des femmes

Femmes handicapées: Six ans après la révolution

Le 8 mars, les célébrations internationales de la fête des femmes, les manifestations, les images et les femmes handicapées. C’est une opportunité pour tous les partisans et défenseurs, les journalistes, les athlètes, les artistes, les intellectuels, les créateurs et toute personne qui préconise les droits des personnes handicapées d’écouter leurs préoccupations.

Le séminaire vise à identifier la réalité de la question à travers des témoignages en direct de zones de conflit comme le Yémen, la Syrie, l’Irak, la Libye, le Soudan, le Liban, la Palestine et la Somalie … Ensuite, lors des événements, des recommandations sont envoyées aux organismes nationaux et internationaux compétents.

Séminaire sur les mécanismes d’activation de la participation politique des femmes handicapées

Ce colloque fait partie d’un projet financé par le Centre des femmes arabes pour la formation et la recherche (CAWTAR) visant à défendre les droits des femmes et des jeunes handicapés à participer au public et en particulier aux prochaines élections municipales. Représentants des partis, de la société civile et des médias

Le séminaire vise à identifier la réalité de la question à travers des témoignages en direct de zones de conflit comme le Yémen, la Syrie, l’Irak, la Libye, le Soudan, le Liban, la Palestine et la Somalie … Ensuite, lors des événements, des recommandations sont envoyées aux organismes nationaux et internationaux compétents.

Les besoins des personnes handicapées dans les élections municipales

Pour célébrer la Journée internationale de la démocratie et dans le cadre de nos efforts pour mettre en œuvre les dispositions de l’article 48 de la Constitution tunisienne sur la protection des personnes handicapées de toute discrimination et l’incarnation de leur droit de participer à la vie politique

Le séminaire vise à identifier la réalité de la question à travers des témoignages en direct de zones de conflit comme le Yémen, la Syrie, l’Irak, la Libye, le Soudan, le Liban, la Palestine et la Somalie … Ensuite, lors des événements, des recommandations sont envoyées aux organismes nationaux et internationaux compétents.

Festival international des musiciens mal et non voyants (5  édition)

Ce festival consiste à collecter des créations artistiques individuelles ou collectives de différents pays afin de diffuser la culture musicale artistique et les interactions positives qu’elle peut offrir entre le public et les malvoyants dans cet environnement, car la musique représente un potentiel de communication et d’intégration intellectuelle et humaine. Nous  chercherons l’échange l’expérience des pays participants avec différentes cultures et orientations politiques et de l’expérience peuvent produire des personnes ayant une déficience visuelle en Tunisie peut également être posé par l’industrie musicale des domaines de la créativité, l’intégration  de cette Catégorie.

Le séminaire vise à identifier la réalité de la question à travers des témoignages en direct de zones de conflit comme le Yémen, la Syrie, l’Irak, la Libye, le Soudan, le Liban, la Palestine et la Somalie … Ensuite, lors des événements, des recommandations sont envoyées aux organismes nationaux et internationaux compétents.